Douces journées de Juillet


Juillet tu es là. Avec une chaleur parfois écrasante, nous sommes souvent à l'ombre dans notre intérieur. Les journées s'écoulent ici doucement en Provence, ce n'est pas pour me déplaire, goûter à la nonchalance et à la rêverie. Je peaufine ici et là quelques détails pour Maringotte mais ma tête est souvent ailleurs. Ma douce Maman se bat contre un crabe niché insidieusement dans son sein droit, ce crabe infiltrant qui menace tel l'orage noir qui se profile à l'horizon, ce sein là où je posais souvent ma tête lorsque j'étais enfant. La vie si précieuse et si fragile, que l'on ne maîtrise pas totalement nous réserve bien des surprises mais aussi du ressentiment. Envers contre tout. Après la pluie il y a toujours la lumière. Mes enfants, mes proches, mon mari, ma maman, mes amis et mes soeurs, j'ai tant envie de vous serrer dans les bras, comme pour souligner encore et encore les liens du sang et de l'amour infaillible.









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre message ^_ ^
Je vous répondrai personnellement dans les meilleurs délais
A très bientôt !