Travailler le lin


En cherchant un bout de tissu pour faire une broderie, je suis tombée sur un grand morceau de tissu en lin blanc, que j'avais soigneusement rangé au fond de l'armoire. Que cela tienne, ce n'est pas de la broderie que j'allais faire, mais bien un sac, un sac fourre-tout qu'on trimballe partout. De toute façon, il ne me reste plus grand chose en "stock", ayant déjà pas mal épuré les placards au mois de janvier dernier. Je (re)découvre le lin, cette matière rebelle, douce, indomptable et soyeuse, parfois avec des défauts, ce lin qui se froisse et qui reste froissé, ce lin qui devient presque élégant au fil des années, non pas d'amidon ni adoucissant, ce sera brut.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre message ^_ ^
Je vous répondrai personnellement dans les meilleurs délais
A très bientôt !