C'est dimanche


On mène une vie de dingue. C’est la course, la compétition. On finit parfois par s’oublier, méprendre les valeurs, et perdre l’essentiel. Je suis passée par là. Un jour tu te réveilles comme un matin de nuit blanche. Une envie irrépressible de se re-centrer, de se poser quelques instants, et d’écouter. C’est comme quitte ou double, ça passe ou ça casse. Dans cette folle poursuite du temps, à celui qui s’éleva le plus vite dans les rangs, celui qui aura l’objet high-tech dernier cri et celui qui arbora ses conquêtes et acquisitions immatérielles, j’avoue que je ne me reconnais plus. Genre partir au fin fond d’une communauté Mormont, non, mais je souhaite juste renouer un peu avec la simplicité et une touche d’authenticité. Alors je prends dorénavant le temps. Le temps de savourer. Le temps de parler. Le temps d’avancer. Le temps de coudre par exemple des petites choses, en lien avec la décoration de la maison, avec des tissus piochés au fond de l’armoire, ces tissus amassés durant ma période consumériste.

«On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes» – Andy Warhol




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre message ^_ ^
Je vous répondrai personnellement dans les meilleurs délais
A très bientôt !